10 trucs pour prévenir les pannes informatiques

Partager :

10-trucs

 

Nos clients nous demandent souvent comment réduire les pannes informatiques, qui coûtent une fortune en perte de productivité et ont un effet négatif sur la qualité du service à la clientèle dans leur entreprise.

Pour cet article, nous avons demandé à la douzaine de spécialistes techniques de notre département de support informatique de répertorier les principales raisons pour lesquelles les clients font appel à notre service de soutien informatique en magasin ou utilisent notre service de dépannage informatique à distance. Ordinateur en panne ou lent, problème au démarrage de leur PC, pas d’accès au réseau ou à Internet, perte de données et de photos sur disque dur, attaque de virus ou de maliciel (logiciel malveillant), etc. : les problèmes sont nombreux, irritants et synonymes de stress et de temps perdu.

Nos spécialistes du dépannage informatique vous proposent 10 trucs pour prévenir ces défaillances :

1. Protéger l’alimentation électrique reliée à vos équipements informatiques

Les variations de l’alimentation électrique affectent les serveurs et les équipements de communication réseau, y compris l’accès Internet. Les problèmes en découlant sont parfois mineurs, par exemple un poste qui gèle ou qui ne répond pas aux commandes. Mais ces interruptions électriques peuvent aussi causer un arrêt complet des serveurs ou des postes. Ces pannes peuvent être la cause de bris d’équipements, de la perte ou de la corruption de données.

La meilleure façon de minimiser les pannes informatiques est d’installer un système de protection d’alimentation électrique intégrant un onduleur qui ajuste le courant et une batterie de piles de secours qui protègent le matériel critique contre les dommages dus aux coupures de courant, aux baisses de tension, aux surtensions et au bruit de lignes. Bien configurés par un technicien informatique certifié, ces appareils permettent aussi d’assurer l’alimentation électrique de l’équipement pendant une courte coupure et même d’ordonner l’arrêt correct des appareils si la panne s’éternise.

2. Avoir un réseau filaire configuré selon les meilleures pratiques de l’industrie

Les usagers se plaignent de la lenteur de l’accès à Internet, ou de la fermeture de leur session cloud? Un réseau informatique est aussi performant que le plus faible de ses maillons; on peut donc blâmer le câblage, la carte réseau de votre poste informatique ou les commutateurs (appelés switch), ou encore la gestion logicielle de votre réseau (serveur du domaine).

Pour résoudre ces problèmes, nous conseillons de faire appel à un administrateur de réseau certifié qui pourra réaliser un audit de votre système en réseau, un bilan de santé, afin de déceler les failles de chacune des composantes, et qui vous proposera des solutions. Plusieurs indicateurs permettent de savoir si votre système informatique en malade ou en santé. Comme nous, tout système informatique est vivant et a besoin d’être examiné périodiquement.

3. Avoir un réseau sans fil moderne et bien paramétré

Les réseaux sans fil sont devenus indispensables dans les milieux de travail modernes, car ils alimentent les portables, les mobiles, les appareils de production et les imprimantes; on ne peut plus s’en passer. Cependant, plusieurs des appareils déployés dans les PME sont des antennes wifi de la première génération et ils offrent une vitesse inférieure à ce que nous avons maintenant à la maison; leurs performances ne répondent donc plus à la demande. Cette réalité engendre l’insatisfaction des usagers quant à la vitesse et à la fiabilité du réseau de l’organisation.

Un simple audit permet de valider la performance des appareils wifi, le positionnement adéquat des antennes et la configuration optimale durant les périodes de pointe et de forte demande. Il est important de préciser que des antennes wifi mal configurées constituent une brèche de sécurité importante qui peut permettre à des pirates informatiques de s’infiltrer dans les données de l’entreprise.

4. Conserver des postes de travail performants

L’humain s’habitue et s’adapte au fait de travailler avec un poste de travail qui ralentit de mois en mois. On finit par ne plus le remarquer jusqu’à ce qu’il tombe en panne. Ces pannes affectent l’usager pendant de longues heures, causent des pertes de données et du service à la clientèle. Parfois, si ce poste est attaqué par des logiciels malveillants, il peut infecter ses collaborateurs et même les serveurs. Il faut ici préciser qu’un poste de travail fait partie d’un écosystème ouvert à cause des échanges sur Internet. Le simple fait de cliquer par inadvertance sur un site, de répondre à une question en apparence banale sur un site web ou d’ouvrir une pièce jointe ou un hyperlien d’un courriel peut donner accès à vos privilèges sur votre poste informatique et contaminer le réseau de votre entreprise.

Le premier geste que nous posons après avoir désinfecté, remplacé ou réparé le poste informatique malade est de retirer à l’usager tous ses droits d’administrateur, car ces privilèges octroient aussi les mêmes droits sur l’ensemble du réseau et des systèmes; il y a donc un risque très élevé de propagation en cas d’attaque malicieuse. Ensuite, la configuration adéquate et l’automatisation des mises à jour critiques de Microsoft, de l’antivirus, des microcodes du poste et des autres logiciels dont vous aurez besoin permettront de conserver un poste informatique performant pour plusieurs années.

5. S’assurer d’avoir des services d’impression toujours disponibles

Quoi de plus frustrant que de demander une impression, pour constater que rien ne s’est imprimé? Plus de 30 % des demandes de service technique proviennent de soucis d’impression.

Les appareils modernes sont très performants, mais c’est souvent la configuration des services de gestion des impressions qui est mal programmée et qui amène des changements de configuration et de paramétrage des imprimantes. Nous vous conseillons donc de faire valider la configuration de vos imprimantes locales, ainsi que celles accessibles par les réseaux. Une configuration adéquate diminue la frustration des usagers, diminue les pertes de temps et augmente la productivité. De plus, la majorité des imprimantes offrent maintenant l’impression wifi, pourvu que ces fonctions soient bien configurées et sécurisées.

6. Procéder à la formation des usagers

Les technologies changent si rapidement que les travailleurs ont de la difficulté à suivre la cadence. Malheureusement, les petites organisations oublient de prendre soin des usagers qui utiliseront ces nouvelles solutions informatiques.

Une évaluation annuelle des compétences technologiques et un plan pour une formation adéquate des employés permettent de réaliser rapidement un gain de productivité au travail, d’améliorer l’estime de soi des employés et de les rendre plus performants. De nombreux cours peuvent être donnés dans vos locaux, en ligne ou en groupe. Visitez notre site web pour en apprendre davantage et procéder à une évaluation.

7. Mettre à jour l’ensemble des composantes de votre réseau informatique

L’informatique est un environnement vivant et l’écosystème des technologies de l’information change si rapidement qu’il est essentiel de mettre à jour son système d’exploitation et ses logiciels chaque semaine. En effet, Microsoft publie tous les mardis des mises à jour critiques qu’il est essentiel d’installer afin d’assurer la sécurité de ses postes de travail et de ses serveurs, et pour garantir la compatibilité avec d’autres logiciels.

Les autres logiciels aussi évoluent et demandent des mises à jour régulières; c’est le cas notamment des produits Adobe, de Java, des fureteurs Internet, des logiciels de comptabilité et des microcodes de tous les appareils. La validation et le déploiement de toutes ces mises à jour à l’ensemble des usagers et des serveurs de votre réseau peuvent être automatisés par un technicien certifié, ce qui permet de dormir en paix, sachant que le parc informatique est bien géré et qu’il est performant.

8. Sécuriser les informations de l’entreprise

Chaque semaine, des entreprises communiquent avec nous, car elles sont aux prises avec des ralentissements majeurs de leur réseau, elles reçoivent des messages effrayants, ou tout simplement parce qu’elles ne peuvent plus accéder à leurs données.

Souvent, les PME sont mal protégées contre les pertes de données et les maliciels. La désinfection complète du réseau, des serveurs et des postes de travail, la suppression des droits d’administration des postes, puis le déploiement d’une console centrale de déploiement des antivirus et de protection contre les maliciels permettent de réduire les chances de réussite d’une attaque. D’autre part, la sauvegarde efficace des données constitue aussi une saine et essentielle protection. Quand avez-vous testé votre sauvegarde pour voir si tout fonctionne bien? Appelez-nous pour réaliser ces tests.

9. Mettre en place un entretien régulier planifié

Comme un véhicule automobile, un parc informatique doit être entretenu. Nous recommandons de programmer des entretiens préventifs mensuels afin de réduire les pertes d’argent occasionnées par les pannes. D’autre part, comme nous l’avons mentionné plus haut, les mises à jour automatisées réduisent ces risques.

Enfin, comme dans le cas d’une voiture récente, tous les appareils modernes diffusent des renseignements techniques importants pour prévenir les pannes et nous alerter lorsqu’il y a risque. Les firmes spécialisées sont équipées pour monitorer, écouter et analyser ces renseignements et permettent des interventions proactives, faisant ainsi épargner temps et argent.

10. Protéger et maximiser vos accès à Internet

La protection de votre réseau commence à la périphérie de votre réseau, dès votre routeur. Des solutions intégrées appelées UTM permettent de protéger tout le trafic Internet qui entre comme celui qui sort. Il est possible d’agir comme pare-feu (firewall), de filtrer les virus et de bloquer les tentatives d’intrusion, de gérer les VPN, de filtrer les accès aux différents sites Internet et de prioriser le trafic entrant et sortant. Nous vous recommandons de procéder à un audit de la sécurité de votre réseau.

Comme l’adage le dit si bien « Mieux vaut prévenir que guérir »!

N’attendez pas que les problèmes surviennent; soyez à l’écoute des signes qu’émettent votre réseau et vos appareils informatiques. En appliquant dès maintenant ces trucs proposés par nos experts en dépannage informatique, vous réduirez le risque de panne informatique.

Si vous avez des questions, ou si vous soupçonnez que votre système informatique ou l’un de vos appareils a un problème, nous vous invitons à communiquer avec notre département de soutien technique au 418 877-5888 (option 2) ou par courriel pour parler à l’un de nos experts.


Partager :

Laisser un commentaire